0

Votre panier est vide

Nos marges, notre éthique : on vous dit tout !

mai 06, 2019

Les dessous de la fast fashion VS Mazonia

Plus de secrets entre nous !

Nos hauts, nos bas, les quotidiens des tisserandes...vous connaissez déjà tout ça.
Car la transparence est le moteur de Mazonia.


Mais aujourd’hui, nous allons encore plus loin ! Nous vous révélons sans concessions nos marges et le circuit interne d'un article Mazonia. Au passage vous découvrirez les différences entre le prêt-à-porter traditionnel, non éthique, et Mazonia.


Les marges traditionnelles du marché


Le contexte
 
De nos jours, il y a quatre acteurs principaux dans le processus de vente :

 

1) la marque

2) L'atelier de fabrication 

3) le distributeur

4) le client final

Tout commence pour un créateur - une marque - qui imagine et dessine un vêtement. Il fait alors appel à un atelier pour fabriquer ses créations.

Cet atelier va donc facturer le créateur pour les pièces fabriquées.

Le créateur va alors devoir trouver des boutiques (en ligne, en multi-marques...) pour y placer ses vêtements à la vente : ce sont des distributeurs.

 

Les marges

Marges de la mode traditionelle

    Connaissez vous les inconvénients d’acheter fast fashion ?

      Déjà, posons les base : qu'est-ce que la fast fashion ?

      Elle concerne le plus souvent des produits à prix peu élevés et qui ne sont pas destinés à être conservés d’une saison à l’autre par l’acheteur.

      Le but : produire dans les meilleurs délais les tendances mode à un instant t (ou mieux t-1). Les marques proposent à la vente des produits à prix très accessibles, afin d’inciter au maximum le renouvellement de la garde-robe du client.

      On pourrait penser que c'est un processus rapide et adapté aux clients, n'est-ce pas?


      Mais la fast fashion implique de lourdes conséquences négatives sur l’environnement et ses employés.


      > Une surproduction de vêtements : il y a toujours des nouvelles collections et donc beaucoup d’invendus. Ces invendus sont généralement brulés ou détruits.

      Selon une enquête danoise, le géant H&M aurait brulé près de 60 tonnes d'invendus depuis 2013.

      Par ailleurs, à peine 0,1 % des vêtements collectés par les œuvres de bienfaisance et les programmes de récupération sont recyclés pour fabriquer de nouvelles fibres textiles.


      >Les conditions de travail des employés négligées :pour avoir un prix de revient toujours plus bas vous vous doutez qu’il faut pouvoir couper les coûts partout on l'on peut !

      Cette optimisation passe par des matériaux de moins bonne qualité, une main d’œuvre payée au plus bas mais avec une exigence de productivité intensive et une diminution du contrôle qualité. Généralement les grandes marques font appel à la main d’œuvre des pays de l’est de l’Europe, voire de l’Asie.


      « Après plusieurs manifestations ouvrières, au cours de janvier dernier le salaire minimum des ouvriers du Bangladesh a augmenté de près de 50 %, pour atteindre aujourd’hui 8000 Taka, ce qui représente 83 euros. Sans parler du drame de Rana Plazza qui a provoquéla mort de 1127 ouvriers de l'industrie textile. »  L’express, 2014


        Nos marges pour les sacs en toute transparence

        Pour l'exemple, nous prenons en base un sac fictif acheté 10 €.
        En haut vous trouverez le circuit classique de marques passant par des revendeurs, en bas le système en vente directe utilisé par Mazonia.

        Marges sacs Mazonia

            Les marges Mazonia


              Voici la répartition des charges et pourcentages dans le processus de production et de ventes. Marges et transparence Mazonia

               

              Chez Mazonia, une tisserande touche 15% du prix d'un sac. Cela représente un grand écart avec le secteur de la mode traditionnelle, où la main d’œuvre est rémunérée à hauteur de 1 et 9 % du prix du sac.

                Alors, acheter Mazonia c’est quoi ?


                  Chez Mazonia, nous mettons un point d’honneur à montrer l'artisan derrière l'objet, humaniser la pièce artisanale. Mazonia est une marque du commerce équitable qui donne un sens à la mode de demain.


                  > Privilégier la qualité

                  L’artisanat Wayuu - une ethnie colombienne au nord de la Colombie - est issu d'un savoir-faire ancestral,  transmis de génération en génération. Les "mochilas" Wayuus sont réalisés avec soin et talent, pour durer dans le temps. L'obsolescence programmée n'a aucune logique au sein de cette éthnie amérindienne.

                  Les sacs Mazonia vous accompagneront pour vos plus belles années.


                  > Participer à une production sensée

                  Nous ne produisons que le nombre de sacs que vous avez commandez : pas de surproduction, pas d’invendus, pas de gaspillage


                  > Contribuer à une cause sociale

                  Les tisserandes Wayuu sont rémunérées 3 à 4 fois le prix du marché.
                  Nous allons directement au sein des communautés pour enlever le plus d’intermédiaires possibles.
                  Mazonia assure la préservation d'un artisanat ancestral, par l'accès à des revenus issus de sa pratique. L'accès au travail sur place freine la fuite des jeunes Wayuus dans les villes, qui partent pour envoyer de la nourriture à leur famille restée dans les communautés.

                  Choisir Mazonia, c'est soutenir 30 communautés amérindiennes Wayuus.


                  Les prix mazonia sont les prix justes et si vous voulez poursuivre votre enquête, nous serions ravies de vous accueillir en Colombie pour vous faire découvrir les communautés !




                  1 Réponse

                  Samia
                  Samia

                  mars 17, 2019

                  Bonjour
                  C’est très bien votre démarche
                  Mais je ne touche que le smic et ne peut financer un sac qui correspond à 10 pour cent de mon budget
                  Ça n’est pas accessible à tout le monde même si ça aide les personnes qui créent ces sacs

                  Laisser un commentaire

                  Recevez nos actus :