Voyager seule en Colombie : quelques conseils avant de partir

janvier 08, 2020

voyager seule en colombie dangers

La Colombie est souvent victime de clichés qui restent ancrés dans les esprits collectifs. Narcos & les cartels de drogue, trafics humains, les FARCS : pas de quoi attirer le grand public … et encore moins les femmes désirant voyager seules. Pourtant, avec du bon sens et les bonnes informations, les baroudeurs ou baroudeuses qui sommeillent en vous pourront découvrir un pays gorgé de paysages à couper le souffle, des rencontres d’une grande chaleur humaine et une culture forte et passionnante.
 

> À la fin de cet article, vous trouverez également quelques conseils de Jeanne qui s'est installée à Riohacha.<

 

Résultat de recherche d'images pour "riohacha"

 

Lorsque vous partez en Colombie, la sécurité représente bien souvent le problème majeur. Pourtant, il suffit seulement de connaître quelques règles essentielles pour que le voyage se déroule au mieux.

  • Se renseigner avant de partir

    Avoir une connaissance du pays et de la culture Colombienne avant de partir est essentiel. Le Routard et le Lonely Planet regorgent de précieuses informations, appuyez-vous sur l'avis des professionnels du voyage. Quelles sont les villes les moins bien fréquentées ? Les quartiers plus risqués etc.

    Les forums seront alors vos meilleurs amis. Une fois arrivé(e) dans une auberge de jeunesse/hôtel, le réflexe à adopter est de charger de questions les personnes de l’accueil. Ils connaissent généralement les quartiers ou villes colombiens comme leur poches et sont formés pour conseiller les touristes.
  • Prévoir des billets "spécial agression"

    Ceci est une astuce qui a servi Daphnée pendant ses voyages en solo (testé et approuvé). Gardez dans une poche de sac ou petite besace un montant d'argent assez conséquent pour qu'un agresseur potentiel puisse supposer que c'est tout ce que vous avez sur vous. Sans vous ruiner évidemment !

    Le reste est soigneusement conservé dans un porte monnaie à clip, fixé à l'intérieur du short ou au pantalon :

 porte monnaie de sécurité en Colombie

 

  • Ne pas attiser la convoitise

    Ou "no dar papaya" en espagnol

    Ne gardez jamais votre appareil photo autour du cou dans les endroits moins touristiques, les pickpockets sont nombreux et remarquent chaque personne ayant potentiellement un bon butin sur elle. Le conseil s’applique également pour les téléphones.

    Si ils coûtent chers chez nous, imaginez le prix qu’ils valent en Colombie !

    Important: pensez à amener plusieurs cartes SD ! Ainsi, vous ne perdrez pas toutes vos photos si vous êtes victime de vol. Souvent le vrai chagrin ne réside pas dans la perte de l'appareil photo en soi (aussi cher soit-il), mais plutôt dans tous les souvenirs accumulés lors d'un voyage grandiose, alors partis en fumée.
    Si possible, essayez aussi de les sauvegarder sur un cloud tous les soirs.

 

  • Ne pas flâner

    Dans la bulle que représente les vacances et encore plus à l'étranger, nous prenons souvent l'habitude de flâner tranquillement dans les rues, de se laisser disperser par la beauté et la nouveauté des architectures.
    Résultat, nous sommes distraits et devenons des cibles faciles. Ici, il faut impérativement garder un œil ouvert à chaque coin de rue.

 

  • Si vous sortez le soir, entourez-vous !

    Si vous séjournez en auberge de jeunesse, formez-vous un groupe de confiance avec lequel vous pouvez potentiellement sortir.
    Renseignez-vous par ailleurs sur les quartiers les moins bien fréquentés la nuit afin d’éviter d’encourir des risques inutiles. La Colombie est en voie de développement, la sécurité est donc encore un enjeu de taille à résoudre.

 

  • Contrôlez votre itinéraire

    Emparez-vous vous d’un plan qui ne devra jamais vous quitter ! Si vous êtes perdue et que l'on vous propose de vous emmener au lieu voulu, ne suivez pas aveuglément la personne.

 

  • Faites attention aux "arnaques"

    En tant que touriste vous êtes une cible de prédilection. Que vous souhaitiez acquérir un sac Wayuu ou tester l'ayahuasca, renseignez-vous en amont auprès de locaux ou de voyageurs pour éviter toute déconvenue.
  •  Rester prudent (e)

    S
    uivre son instinct est essentiel pour éviter les agressions. On vous propose de vous amener quelque part ? Restez tout de même sur vos gardes, la sécurité en Colombie est un concept parfois très éloigné de celui que nous connaissons.

Le témoignage de Jeanne

Expatriée française à Riohacha et co-fondatrice de la marque de sacs colombiens Mazonia

"Se séparer de ses vieilles habitudes françaises est essentiel. En effet, il ne faut pas être têtue et tenir absolument à se rendre à un lieu précis. Si les locaux vous le déconseillent, écoutez-les, ils cherchent à vous aider. Une fois que certains automatismes sont acquis, vivre en Colombie n'est pas si différent. La chaleur des Colombiens vous séduira très certainement ! 

Pour nos amies les backpackeuses, je conseille principalement la Région du Café proche de Salento. Santa Marta et Palomino sont également des lieux à privilégier car la sécurité y est assurée. 

Pour les questions concernant les modalités de voyage ou d'immigration, rendez-vous sur le site de l'ambassade. "

 

Conclusion : 

La Colombie est un pays merveilleux souvent victime de nombreux préjugés. Si ces derniers étaient véridiques il y a quelques années, ils ne sont plus une raison pour repousser son voyage. La chaleur des Colombiens vous charmera et vous poussera à annuler votre billet retour on vous le garantit ! 

Éthiquement, 

Jeanne & Daphnée

< Retour vers l'e-shop >

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Suivez l'aventure