De Paris au désert de la Colombie, j'ai créé une marque engagée

Les choix que j’ai fait pour créer MAZONIA sont les conséquences même de mon histoire. Mon expérience en Indonésie dans une industrie de Fast Fashion a réveillé en moi l’envie d’apporter mon grain de sable à la transition !

Mais transition de quoi vous allez me dire ? Transition vers un nouveau monde, où la mode est fabriquée dans le respect de la nature et des êtres humains !

Je suis partie à la rencontre de chaque acteur avec qui je travaille aujourd'hui. Il est primordial pour moi de créer un lien sincère, sain et respectueux avec chacun d’entre eux.

Laissez-moi vous expliquer comment j'agis sur le terrain chaque jour :

L’ÉTHIQUE de MAZONIA

La première chose qui me préoccupe est le bien-être de l’artisan avec qui je travaille (pour lire leur témoignage, c'est par ici).

Cela passe par trois éléments essentiels :

  • Une rémunération juste et régulière
  • la conservation de son savoir-faire ancestral
  • la liberté de travailler en fonction de son rythme de vie

Laissez-moi vous expliquer comment je maintiens ces objectifs. Tout d’abord j’ai choisi de fabriquer uniquement de petites quantités et plus précisément des pièces uniques. Cela leur permets de garder le plaisir de fabriquer et de pouvoir maintenir leurs traditions

Pour soutenir leur indépendance financière, MAZONIA rémunère les tisserandes Wayuus, 3 fois plus que ce qu’elles sont normalement payées sur place. Mon intention est de redonner du pouvoir aux femmes grâce à la valorisation de leur savoir-faire.

Afin de m’assurer que mes engagements sont maintenus, je rémunère chaque artisan directement, sans intermédiaire. 

Je vous entend déjà me demander comment je fais pour rémunérer des artisans au beau milieu du désert ? 

Et oui vous ne rêvez pas … Je me déplace avec mon équipe dans le fin fond du désert Colombien jusqu'à la porte des communautés des tisserandes. Mon intention est de m’intégrer à leurs traditions et de respecter leur rythme de vie. 

Une collaboration entre L’ÉLÉGANCE à la française et les traditions Colombienne

Qui n’aime pas les jolies choses ? Vous allez me dire, les goûts et les couleurs, pouvons-nous vraiment nous mettre d’accord !? 

C’est peut-être vrai, mais en tant que française, si il y a quelque chose qui nous caractérise, c’est notre style élégant et discret.

Je suis styliste depuis 10 ans, et au cours de tous mes voyages, j’ai développé une grande bibliothèque d’inspiration ! 

MAZONIA conserve l’élégance française et la mélange au savoir-faire ancestral des femmes Wayuus. Si vous regardez bien ces sacs, vous y apercevrez sans doute, le soleil des Caraïbes, et la joie de vivre des tisserandes ! 

Pourquoi je parle de collaboration

Nous créons ensemble les sacs. C’est moi qui imagine la plupart des design des sacs et ce sont elles qui imaginent le motif de chaque fond. Cette liberté leur permet de raconter leurs histoires ou d’exprimer leurs pensées et ainsi de faire perdurer les traditions Wayuus. Dans cet article, je vous explique un peu plus en détails la valeur spirituelle derrière une mochila Wayuu.

LA PROXIMITÉ dans toute ma démarche

Il y a 3 ans, j’ai décidé de m’installer en Colombie pour être plus proche des artisans avec lesquels je collaborais, et ainsi mettre en place la transparence et la traçabilité des étapes de production de Mazonia.

En me déplaçant directement jusqu’à leur lieux de vie, j'ai pu tisser une relation de confiance avec les artisans Wayuus. Ce peuple vit dispersé sur des hectares de désert. Le transport jusqu'à chez eux est l’un des plus grands défis qu’ils doivent résoudre au quotidien pour s'approvisionner et se déplacer dans les villes les plus proches. Il m’a donc paru évident que ce soit moi qui me déplace dans leurs communautés pour facilité nos échanges et bien entendu prendre à ma charge ces coûts de logistique.

Mes intentions sont de soutenir les Wayuus en créant des emplois dans leurs villages et ainsi lutter contre l’exode rural. J'aborde dans cet article les problèmatiques auxquels les Wayuus font face.

Tous les accessoires qui sont ajoutés aux mochilas (étiquette, fermeture, poche,...) sont entièrement sourcés en Colombie. Je tenais vraiment à créer avec elles un produit qui mette en lumière la culture colombienne.

Pour réduire notre empreinte carbone, la gestion des envois se fait depuis la France. les boîtes et les petites cartes qui sont insérées dans les colis, sont fabriqués en Europe.

Si vous voulez en savoir plus, n'hésitez pas à m'envoyer un e-mail à contact@mazonia.fr, c'est avec plaisir que j'échangerai avec vous sur ce projet.

 

Con mucho amor ♡
 
Jeanne.

 

2 commentaires

J ai acheté votre sac camilo. Je l’adore ! Et savoir d’où il vient et qui il supporte me rend fière de le porter au quotidien.

Bonne chance Jeanne, vous êtes un exemple pour moi !

Claire 05 décembre 2022

Très belle initiative ! J’ai découvert ce projet sur Ulule et je le suis avec plaisir depuis, quelle joie et quel plaisir de le voir prospérer avec de si belles valeurs !

Vanessa 05 décembre 2022

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés